Gamer

Un Gamer :  est un joueur régulier sur ordinateur ou consoles. Généralement, une personne qui passe beaucoup de temps à jouer à des jeux en réseau à plusieurs, des MMORPG (jeux de rôle massivement multijoueur en ligne) ou des jeux en solo.

Geek

Geek : Personne passionnée, voire obsédée, par un domaine précis. Généralement, il s’agit d’un passionné d’informatique.

Gel ou freeze

Gel ou freeze : État d’un PC dont brusquement l’écran se fige et dont ni la souris ni le clavier ne répondent. En développement, définit aussi le moment à partir duquel un programme n’est plus modifié en prévision d’une phase de test de son avancée actuelle ou de période où les infrastructures ne sont plus modifiées (par exemple au moment des fêtes de fin d’année où les effectifs sont réduits).

glisser / déposer

Le glisser / déposer est l’action de cliquer sur une icône et de maintenir le clic, puis de déplacer la souris vers un autre emplacement, puis lâcher le clic : les fichiers sélectionnés suivent la souris et sont déplacés en direct : ils glissent avec la souris jusqu’au lâcher du clic, où ils sont déposés.

GNU

GNU : Le projet GNU a été lancé en 1984 afin de développer un système d’exploitation complet, semblable à Unix et qui soit un logiciel libre: le système GNU. Des variantes du système d’exploitation GNU, basées sur le noyau « Linux », sont utilisées largement à présent ; bien que ces systèmes soient communément appelés par le terme « Linux », ils le seraient plus exactement par « GNU/Linux ».

Google

Google

« Google » est le nom d’un moteur de recherche d’informations sur internet. Ce service est devenu tellement populaire que de nombreuses personnes utilisent « Google » comme un mot usuel, pour parler de recherche sur internet.

GPL

GPL : General Public License Licence délimitant l’utilisation d’un logiciel dit « libre », dont les grandes lignes sont de permettre : – l’utilisation du programme comme bon vous semble – l’observation de son fonctionnement – la libre modification – la redistribution sous une autre forme – la publication ou non de ces modifications.

GPS

Le Global Positioning System (GPS) (en français : « Système mondial de positionnement » [littéralement] ou « Géo-positionnement par satellite »), originellement connu sous le nom de Navstar GPS, est un système de positionnement par satellites appartenant au gouvernement des États-Unis. Mis en place par le département de la Défense des États-Unis à des fins militaires à partir de 1973, le système avec vingt-quatre satellites est totalement opérationnel en 1995 et s’ouvre au civil en 2000.

Les signaux transmis par les satellites peuvent être librement reçus et exploités par quiconque. L’utilisateur, qu’il soit sur terre, sur mer ou dans les airs, peut connaître sa position à toute heure et en tout lieu sur la surface ou au voisinage de la surface de la Terre avec une précision sans précédent, dès lors qu’il est équipé d’un récepteur GPS et du logiciel nécessaire au traitement des informations reçues.

Le principe de fonctionnement repose sur la trilatération de signaux électromagnétiques synchronisés émis par les satellites. Pour assurer la précision du positionnement, le système GPS utilise des technologies sophistiquées : horloges atomiques embarquées, compensation d’effets relativistes, mise en place de stations d’observation et de synchronisation. Les coordonnées terrestres calculées se réfèrent au système géodésique WGS 84.

Commercialement, le GPS connaît un grand succès et engendre de nombreux développements dans une multitude de domaines : navigations maritime, terrestre et aérienne, localisation de flottilles commerciales (bateaux, avions, camions), suivi et traçage de parcours, évaluation de la pertinence d’itinéraire. L’intégration de « puces GPS » dans les smartphones multiplie les usages domestiques ou individuels. Dans le milieu scientifique, la précision de la localisation et de la synchronisation permettent de développer et d’exploiter de nouvelles applications : géodésie, synchronisation entre horloges atomiques, étude de l’atmosphère, etc.

L’Europe, la Chine, la Russie et l’Inde, conscients de l’intérêt stratégique d’un tel système de positionnement par satellites, développent depuis quelques années des systèmes concurrents.

GPT

Le GPT  : (GUID Partition Table) est un nouveau standard pour décrire la table de partitionnement d’un disque. Il est amené à remplacer celle du MBR à cause des limitations que l’on a vues tout à l’heure.

Le GPT fait parti du standard UEFI.

GPU (processeur graphique)

Un processeur graphique, ou GPU (de l’anglais Graphics Processing Unit), est un circuit intégré présent la plupart du temps sur une carte graphique (mais pouvant aussi être intégré sur une carte-mère ou dans un processeur) et assurant les fonctions de calcul de l’affichage. Un processeur graphique a généralement une structure hautement parallèle (voir accélération matérielle) qui le rend efficace pour une large palette de tâches graphiques comme le rendu 3D, en Direct3D ou en OpenGL, la gestion de la mémoire vidéo, le traitement du signal vidéo, la décompression Mpeg, etc.

Leur parallélisme massif les rend aussi intéressants comme processeurs de calcul matriciel, le minage de cryptomonnaies ou pour des cassages de code en « force brute » d’archives chiffrées. Enfin, leur rapport performance/prix les avantage pour le calcul.